Les aficionados de tuning

du tuningQui n’a jamais croisé dans la rue ou sur les routes une voiture au look très particulier ? Qui n’a jamais ne serait-ce qu’entendu parler du « tuning » ? Probablement personne. Pourtant, si tout le monde pense à peu près savoir ce qu’est le tuning, beaucoup ignorent sans doute comment fonctionne ce petit monde.

Qu’est ce que le tuning ?

Il va sans dire que pour bien comprendre le monde du tuning et les passionnés qui y évoluent, il est tout d’abord important de bien comprendre de quoi il s’agit.
Le tuning est un ensemble de procédés et de techniques qui visent à transformer un véhicule (voitures, motos, scooters, etc.), ou même parfois un tout autre objet (comme un ordinateur par exemple). Dans le cas présent, nous allons nous limiter aux voitures qui est sans aucun doute l’aspect du tuning le plus connu. L’objectif ultime étant de rendre sa voiture absolument unique, que ce soit sur le plan esthétique qu’en terme de puissance. Originaire des USA, le tuning n’avait à ses débuts que pour principe de simplement améliorer de façon basique un véhicule. Mais au fil des ans, les modifications apportées ont pris de l’ampleur, notamment en ce qui concerne la partie mécanique. Par la suite cette mode s’est étendue au Japon avant d’arriver en Europe et plus particulièrement en Allemagne.

Le monde du Tuning

On pourrait croire que le tuning n’est finalement qu’un petit hobby parmi d’autres. Qu’il est assez « libre » et que finalement chacun « customise » sa voiture dans son coin. Et bien non, en réalité c’est même tout le contraire.
En effet, à mesure que le phénomène du tuning a pris de l’ampleur, des industries se sont créées autour du phénomène et elles produisent des pièces et des équipements dédiés. Par ailleurs, il existe de nombreux concours, certains sont basés sur la performance, d’autres en revanche s’intéressent beaucoup plus au système audio embarqué et la puissance sonore. Mais ce qui peut sembler le plus surprenant, c’est que le tuning est un milieu très réglementé. Par exemple, chaque région a son propre style : au Japon, on préfère modifier des voitures sportive, alors qu’en Allemagne le style est beaucoup plus sobre. De plus, chaque pays veille à ce que les lois sur la circulation et la conformité des véhicules soient respectées.
En France toutefois, les choses sont restées floues durant un long moment, car il n’y a aucune législation claire sur le sujet. Seule solution possible pour rendre sa voiture réglementaire : « le passage aux mines », un procédé coûteux qui consiste à homologuer le véhicule. Pour palier à ce vide juridique, plusieurs professionnels se sont alors réunis pour créer la première fédération dédiée au tuning. Aujourd’hui elle porte le nom de FICAT (Fédération des Importateurs et Constructeurs des accessoires et du tuning) et a pour objectif de donner une bonne image du tuning, tout en permettant aux passionnés la possibilité d’apporter des modifications à leur véhicule pour qu’ils soient conformes aux lois et aux normes en vigueur.

Image: bran11 – Fotolia.comSimilar Posts: